Edito 2019

Le mot de Philippe Ehouarne

Cette année l'on constate un réel engouement pour le Bretagne ultra trail et sa distance phare le 103 kms. Nous profitons de l'essor fulgurant du trail et notamment de l'ultra trail. Au delà du phénomène de mode nous récoltons les fruits d'une communication pas chère basée sur le bouche à oreille amplifiée par le développement des réseaux sociaux.

Notre parcours en ligne qui relie la terre Argoat à la mer Armor est objectivement un merveilleux condensé du trail en Bretagne. Notre parcours est ponctué de lieux cartes postales. Notre organisation qui donne la prime à la simplicité et à la convivialité est reconnue comme efficace. On ne fait pas dans le temps à l'œil. Le parcours suffit en lui même à vous en mettre pleins les yeux.

Malgré ce succès d'estime, nous ne souhaitons pas faire dans le gigantisme. D'ailleurs les contraintes environnementales et logistiques nous obligent à une certaine modestie. Le 27 avril le petit port de doelan devrait accueillir 1100 coureurs max pour les 3 courses.

Il faut souligner que les bénéfices de l'organisation servent à financer la soirée de remise des prix du challenge armor argoat. En 2018 les 200 concurrents classés  ont reçu en lot finisher une superbe doudounne et ont pu profiter d'un repas avec animation musicale.

La première édition du But en 2010 avait réuni une petite centaine de concurrents et avait lancée l'aventure ponctuée en 2015 de la venue d'un team reunionnais. 2019 est l'année du décollage pour une épreuve qui me semble bénéficie d'une grosse côte de sympathie.

 

 

 

Le Bretagne Ultra Trail, plus familièrement appelés le B.U.T, existe depuis 2010 ou plus tot depuis l'année 2009 avec une édition "0", à l'époque le départ se faisait de la cathédrale de Guern et Philippe de haut de sont clocher avait quelques mots pour les quelques 150 coureurs présents a Guern :

 

 

 

Du haut de son perchoir Philippe Ehouarne invite les coureurs à la prudence: "Ne sous-estimez pas notre parcours!" Le parcours sera usant et fera payer cher les départs trop rapides ou les erreurs d'alimentation." cet adage restera de mise pour toutes les éditions, " un départ trop rapide , une mauvaise gestion seront souvent synonyme d'arrêt ou d'espoir déçus.

 

 

 

Retour en 2017

Le Bretagne Ultra Trail 2017 s’est couru cet année sous un soleil, pour faire mentir ceux et celles qui ne connaissent pas notre région : chez nous il fait beau plusieurs fois par jour. Une superbe journée donc commencé tôt le matin sur le site de l’An mil à Melrand, village de départ des 116 kms , les coureurs (ses) ont eu la primeur d’une intro pour les mettre dans l’ambiance d’une journée qui allait être bien longue , le dernier concurrent est arrivé a 1h 40 le dimanche matin après 20h40 d’effort , bravo Patrice le Gléour.

Plus-tôt que de vous parler de la course , je vais revenir sur l’organisation de cette édition 2017.

Pour nos associations qui sont membres du challenge Armor Argoat cela commence bien en amont , un peu comme votre préparation, avec des hauts et des bas, des joies et des déceptions. Nous avons beau préparer agencer, écrire ce qui doit être une journée, tout ne déroule pas toujours comme cela est prévue, et cette année…… !!!! nous avons eu le droit notre lot d’émotions.

Une course c’est tout d’abord de l’administratif , des autorisations, des documents à fournir et un avis préfectoral indispensable au déroulement de cette épreuve. Même si nous ne sommes toujours pas très rigoureux dans cette partie elle indispensable, occupe beaucoup de notre temps et nous a donné des sueurs froide jusqu’à la semaine avant avant la course, et nous ne comprenons pas toujours la finalité des documents à remettre.

En parallèle a cette autorisation il y a l’organisation des parcours , les traces avec des imprévues tel que le cyclone Zeus qui a modifié nos parcours, également les autorisations des propriétaires pour les endroits traversés. Vient ensuite le temps des reconnaissances sur la réalité du terrain.

Une course sans ravitaillements ne serait pas, possible sans cet INDISPENSABLE intendance nous rajouterions une difficulté a ces parcours magnifique, donc commander, préparer et distribuer les quantités a travers tous les postes de ravitaillement c’est un véritable exploit qui ne peut être possible qu’à travers l’investissement personnel de certaine ainsi que celui des BENEVOLES, et le jour J sur le terrain , il faut fournir.

Je ne vous citerai pas les noms des personnes femmes et hommes investi dans ces missions , mais leur investissement personnel dépasse souvent le raisonnable, et le travail qu’elle et qu’il accomplissement mérite beaucoup d’humilité et d’abnégation, malgré les déceptions.

 Autour de tout cela il y a aussi la sécurité de vote course, pour ceux qui l’on remarqué la présence de L’AFSSU , avec médecin et infirmières, c’est votre bonne étoile sur le parcours , des professionnels (elles) tout dévoué à votre cause le jour de votre course, pour vous permettre d’accomplir votre graal. MERCI pour tout.

Un mot sur ce que l on appelle les BENEVOLES , qui sont présent sur votre parcours dans les carrefours au départ, à l’arrivée, dans les ravitos, toutes et tous ne sont pas des « traileurs » , souvent des membres de la famille, des amis (es) que chacun sollicite pour donner un peu de leur temps; le message vers eux est clair SANS VOUS PAS DE COURSE.

Mais la course c’est aussi une animation, des souvenirs, des images, des moments d’émotions partagés, des arrivées au courage, pour beaucoup d’entre vous cela à été 5 a 6 mois d’entraînement.Une mention  cette année également au foodtruck multisaveurs présent a l’arrivée à Doelan, elles sont reparties les cales a vides et heureuse de leur soirée, une expérience a renouveler.

Enfin il y a un chemin, plus ou moins long pour certain, nous espérons que celui de 2017 vous a plus,les 7 kms supplémentaire du Pouldu a Doelan sous le soleil d’avril , je l’espère restera un moment de bonheur dans votre mémoire . Quand vous aurez un moment revenez vous balader le long de trait de cote ou la lumière et la beauté des lieux éveille les émotions .

 
Enfin pour pour terminer, puisque tout cela doit avoir une fin, il y a beaucoup d émotions et de bonheur de vous avoir accueilli sur cette

édition 2017 du BRETAGNE ULTRA TRAIL .